Chansons faciles


Voici un bref récapitulatif des chansons considérées comme « faciles ». En effet, leur rengaine rentre vite dans les esprits et ne manquera pas d’animer vos camp de la plus belle façon.

 

Le pou et la puce

Un pou, une puce, sur un tabouret
Jouaient, aux cartes, et se disputaient
La puce en colère, prit le poux par les cheveux
Le jeta par terre, et lui creva les yeux.

 

Les ptits potes

Chez les ptits potes BIS
Il y a un pompier BIS
Il l’appelle tous BIS
Le pot-au feu, le pot au feuuu

Aaaaah, leeees ptiiits potes ah les ptits potes ah les ptits potes ah les ptits potes ah les ptits potes potes potes

Etc (à modifier)

 

Une moto qui s’appelait Pétrolette – Chanson à répéter

Une moto
Qui s’appelait Pétrolette
Il y avait deux types dessus
Dont un en chemise blanche
Et ils chantaient
Wababedoua
A choubidou bidai
La chanson est trop basse
Il faut la chanter plus haute.
BIS
[…] La chanson est trop nulle
Il faut la chanter avec une voix de mec, une voix de fille, tout bas, etc

 

Sur le mont Sinaï – Chanson à répéter

Sur le mont Sinaï
Le prophète Isaï
Dit à son peuple réuni
Abbé Nono
Oyoa bé noon
Oyohé la tumbahoué
Oyoé bénanoé
Tangooo
Sidibadibadoué
Sidiba ba doué
[…]

 

Sur le mont Spaghetti – Chanson à répéter, les deux derniers couplets tous ensemble

Sur le mont Spagetti
Le prophète Macaroni
Dit à son peuple ravioli
Allez les pâtes, allez les pâtes, allez les psychopâtes
Allez les pâtes, allez les pâtes, allez les psychopâtes !

 

Le roi dagobert

Le bon roi Dagobert
A mis sa culotte à l’envers
Le grand saint-éloi lui dit
« Ô mon roi, votre majesté
Est mal culottée »
C’est vrai lui dit le roi
Je vais la remettre à l’endroit.

 

Vois le sanglier ! – Dialogue, sauf le derniers vers

Vois le sanglier ! Ier
Tue le sanglier ! Ier
Mange le sanglier ! Ier
Orang ? Outang !
Oran ? Gina !
Coca ? Cola !
Canon ? Boum !
Canon ? Boum !
Mais vous êtes fous ? Oh oui !
Tout à fait ? Chérie !
Allez, salut hein !

 

Cri-Cri – Chanson à répéter

Cri-Cri
Crac plouf
Et le cricri tomba dans l’eau
Mais le cricri savait nager
Il remonta sur sa branche
Et se remis à chanter
Cri-Cri !
Crac-plouf !
Etc (de plus en plus fort)

 

Les fromages

Un régiment de fromage blanc blanc blanc
Des carlaguères au camembert bert bert
Le port-Salut n’a pas voulu lu lu
Car le roquefort était trop fort encore plus fort !
Un régiment de fromage …
Etc.

 

La vache aux yeux bleus

As-tu vu la vache, la vache aux yeux bleus
Toujours à la tâche, elle faisait meuh-meuh
Avec sa ptite queue qui battait la mesure et terminée par un plumet
Elle battait la mesure pendant que les oiseaux chantaient.
Tous les boeufs, tous les boeufs, tous les boeufs aimaient la vache
Mais la vache, mais la vache, n’en aimait aucun d’eux
Elle aimait un taureau, olé !, qu’elle avait vu à Libramont
A la foire aux bestiaux !
Qu’il était beau, qu’il était grand, qu’il était fort c’était un vrai taureau costaud, olé !
Elle pleurait la vache -meeeeuh
Après si bien aimééé
Qui était décédé
A la coco, à la riri, à la dada, à la corrida !

 

Maké tué tué papa

Maké tué tué papa, maké tué tué pa
Maké tué tué papa, maké tué tué pa
Toutoué, toutoué papa, toutoué, toutoué pa
Toutoué, toutoué papa, toutoué, toutoué pa
Yala, yala, yala, hé !
Yala, yala, yala, hé !

 

La bataille de Reischoffen

C’était un soir, bataille de Reischoffen
Il fallait voir, les cuirassiers chager
Cuirassiers ! Chargez ! Et d’un bras !
C’était un soir, bataille […]
Et d’un bras, et de l’autre, et d’une jambe, et de l’autre, et de la tête !

 

Dans mon pays d’Espagne

Dans mon pays d’Espagne, olé!  (bis)
Y a un soleil comme ça  (bis)

Dans mon pays d’Espagne, olé!  (bis)
Y a la mer comme ça  (bis)
Y a un soleil comme ça  (bis)

Dans mon pays d’Espagne, olé!  (bis)
Y a des castagnettes comme ça  (bis)
Y a la mer comme ça  (bis)
Y a un soleil comme ça  (bis)

Dans mon pays d’Espagne, olé!  (bis)

Y a des guitares comme ça  (bis)

Dans mon pays d’Espagne, olé!  (bis)
Y a des taureaux comme ça  (bis)

Dans mon pays d’Espagne, olé!  (bis)
Y a des torridos comme ça  (bis)

Dans mon pays d’Espagne, olé!  (bis)
Y a des corridas comme ça  (bis)

Dans mon pays d’Espagne, olé!  (bis)
Y a des flamencos comme ça  (bis)

Dans mon pays d’Espagne, olé!  (bis)
Y a des danseuses comme ça  (bis)

 

Un oiseau sur un arbre

Un oiseau sur un arbre faisait pipi
La chanson n’est pas longue, elle est finie
Mais pour vous embêter
On va la recommencer
Un oiseau sur un arbre faisait pipi
etc

 

Un éléphant qui se balançait

Un éléphant qui se balançait
Sur une toile toile toile… toile d’araignée
Et qui trouvait ce jeu tellement amusant
Que bientôt vint un deuxième éléphant
Bedou badoum, bidou, Bedou badoum bidou BIS

Deux éléphants qui se balançaient

Etc

 

Un éléphant qui se baladait

Un éléphant (x2)
Qui se baladait (x2)
Tout doucement (x2)
Dans la forêt (x2)
Il portait sur son dos (x2)
Un petit perroquet (x2)
Qui s’appelait Jacot (x2)
Et qui buvait du lait (x2)

REFRAIN :
Oh manolo, oh manolé (x2)
Oh manolé, oh manolo (x2)
Oh manolo manolé (x2)
Oh manolé manolo (x2)

un petit perroquait (x2) 
qui se baladait (x2)
tout doucement (x2)
dans la forêt (x2)
il était sur le dos (x2)
d’un petit éléphant (x2)
qui s’appelait Dumbo (x2)
et qui buvait de l’eau (x2)

REFRAIN

Remplacer tout les voyelles du chant sauf refrain par A puis E puis I ect….

Variante: 

Un éléphant qui se baladait 
Tout doucement dans la forêt ,
Il avait sur le dos un petit perroquet 
Qui s’appelait jaco et qui buvait du lait

Un éléphant qui se baladait 
Tout doucement dans la forêt ,
Jamais il n’écrasait les herbes du chemin, 
Sinon le perroquet le traitait de vaurien.

 

La prière du repas

J’aime la salive, la sueur des pieds
Le jus des oreilles, tout ce qui coule du nez
Et tout ça sur ma tartine, ça me donne des vitamines
Mmmh, c’est bon, c’est gluant, ça glisse sous la dent !

 

Egyptum Carabum

Egyptum caraboum
Tchic et tchic et tchic
Et aïe aïe aïe
Dans les dunes, je déambule
C’est la chanson de tout en {carton}

Egyptum, caraboum

C’est la chanson de tout en {camion}, {caleçon}, {khamon}

 

Bon appétit !

Un ami à gauche, un ami à droite
A tous bon appétit !
A tous bon appétit !
BIS

 

Ce n’est qu’un au revoir

Ce n’est qu’un au revoir, mes frères
Ce n’est qu’un au revoir
Oui nous nous reverrons, mes frères
Ce n’est qu’un au revoir

 

Qui peut faire de la voile sans vent

Qui peut faire de la voile sans vent,
Qui peut ramer sans rames,
Et qui peut quitter son ami
Sans verser de larmes ?

Je peux faire de la voile sans vent,
Je peux ramer sans rames,
Mais ne peux quitter mon ami
Sans verser de larmes.

Qui peut faire du pain sans levain,
Qui peut faire du vin sans raisin,
Et qui peut quitter son ami
Sans verser de larmes ?

Je peux faire du pain sans levain,
Je peux faire du vin sans raisin,
Mais ne peux quitter mon ami
Sans verser de larmes.

Qui peut voir le soleil la nuit,
Qui peut voir sans étoile,
Et qui peut quitter son ami
Sans verser de larmes ?

Je peux voir le soleil la nuit,
Je peux voir la nuit sans étoile,
Mais ne peux quitter mon ami
Sans verser de larmes.

Qui peut sortir par tous les temps,
Qui peut braver la pluie, le vent,
Et qui peut quitter son ami
Sans verser de larmes ?

Je peux sortir par tous les temps,
Je peux braver la pluie, le vent,
Mais ne peux quitter mon ami
Sans verser de larmes.

Qui peut tout laisser, tout donner,
Et Le suivre pour se sauver,
Et qui peut quitter son ami
Sans verser de larmes ?

Je peux tout laisser, tout donner,
Et Le suivre pour me sauver,
Mais ne peux quitter mon ami
Sans verser de larmes.